Caramentran 2015

Carnaval des enfants

Le comité d'animation manthenois organisait une nouvelle fois le procès de Caramentran. Après les explications données par le président de l'association ''Vivre à Manthes'' sur les origines de cette tradition, les nombreux participants ont défilé bruyamment dans le village pendant que le tribunal rendait un jugement juste et équitable. Au retour des manifestants, la plaidoirie a été commentée, la sentence donnée et immédiatement mise en exécution sur le bûcher installé au milieu de la place du village. Des boissons chaudes et des bugnes faites et offertes par le comité d'animation ont ensuite régalé et réchauffé l'assemblée.

 

Caramentran vam 1                           

    Caramentran vam 2  

Caramentran vam 3

   Caramentran vam 5

     Caramentran vam 4  Caramentran vam 6

    Caramentran vam 7  Caramentran vam 8

    Caramentran vam 9 Caramentran vam 11

 Caramentran vam 12 Caramentran vam 10

 Caramentran vam 13  Caramentran vam 14

  Caramentran vam 15  Caramentran vam 16

  Caramentran vam 17

  Caramentran vam 18

------ Le saviez-vous ? ------

 

Caramentran, est la contraction de ''carême entrant''.

Le Carême est le période de jeûne de 40 jours avant Pâques. Il commence le mercredi des Cendres (le lendemain de mardi gras) et s'achève le samedi Saint, veille de pâques.

Aujourd'hui, le jeûne n'est guère pratiqué et se limite essentiellement au vendredi Saint, jour durant lequel les catholiques s'abstiennent de manger de la viande.


Avant le jeûne, il est bon de se défouler ! Ainsi la semaine des sept jours gras précède les 40 jours maigres de carême ! 

Le Mardi gras est le dernier des jours gras,

A l'origine, ce fameux mardi, on finissait les aliments gras avant de se mettre au carême.

On en profite pour faire des beignets, des bugnes et des fritures. De plus, la tradition du carême veut qu’on arrête également de manger des œufs, donc on en profite pour faire des crêpes.


Au jeûne et à l'abstinence s'oppose alors le carnaval.
Le carnaval vient du latin médiéval ''carne levare'' qui veux dire enlever la viande des repas. La viande désigne le gras que l'on mange les jours gras.

Le carnaval a le même sens que le carême-entrant ou carême-prenant qui désignaient, à l'origine, le début du carême.

Caramantran ou carementran, suivant les régions, est traditionnellement représenté par un pantin grotesque, la plupart du temps sosie d'une mauvaise personne.

Les connaissances en art plastique d'isabelle ne nous feront pas découvrir qui elle a bien voulu représenter.

 Ce personnage évoque la mauvaise saison.

 A travers lui, c'est l'hiver que nous jugeons.

Il est accusé de tous les maux : épidémie, mauvaises récoltes, gel, sécheresse, turbulences des enfants

Le Carnaval a toujours été un espace de liberté et de contestation.

Sous l’Ancien régime c’était la fête la plus populaire et la plus étroitement surveillée. Les pouvoirs politique et religieux ont constamment cherché à juguler ces festivités.
Caramantran prenait souvent les traits, voire le nom, d’un édile, du collecteur d’impôts, d’un évêque… On profitait du jugement pour dénoncer le poids des impôts, les différentes contraintes et les accusations portées contre Caramantran préfigurent les cahiers de doléances de 1789. L’avocat tentera de défendre son client : « Ce n’est pas la faute de Caramantran si…  ». Ce qui lui permet au passage de pointer les vrais coupables.

De toute manière, la cause est entendue et l’accusé condamné à mort. Il est parfois fusillé ou jeté à l’eau. Le plus souvent, il est brûlé.
Le feu est une survivance de pratiques païennes. Le bûcher renvoie au feu purificateur. Il se pratiquait aux dates-clés du calendrier solaire comme la Saint-Jean.

On a brûlé les sorcières, les hérétiques ou les livres jugés impies.


Le feu est également associé à la fertilité : on fertilise la terre par le feu, c’est la pratique de l’écobuage. Dans nombre de régions, le feu était allumé par la dernière mariée de l’année.

N’oublions pas que les mots feu et flamme désignent également le sentiment amoureux

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

 

MESSAGE IMPORTANT

 

Il y a près de 6 ans, j'avais souhaité créer un élan innovant au sein de mon village : l'information par internet

Au début de cette aventure,  je me suis démené pour avoir un maximum d'information sur la vie de notre commune aussi bien historique que culturelle ou associative que je vous transmettais grâce au site vivreamanthes.com créé dans ce but. ( Allez faire un dernier tour sur les nombreuses pages du site et vous pourrez constater le travail phénoménale y a été fait ).

A cette époque, j'avais eu en face de moi, un élu inepte et despote qui essayait de mettre toute sorte d'entrave à ce projet et l'information novatrice que nous proposions à laquelle il ne comprenait rien.  

J'ai résisté par de nombreuse intervention à la CADA ou courriers divers et après la création de l'association ''loi 1901 ''Vivre à Manthes'' et le changement de municipalité, un nouveau départ plus serein avec un très bon contact administratif et municipal, débutait.

Les informations qui nous étaient envoyées par nos concitoyens et mises en lignes régulièrement après vérifications ne plaisaient pas à tout le monde.

Certains se sentant attaqués en voyant leurs incompétences irresponsable dévoilées et étalées sur le net ont essayé de recréer l'ambiance de l'ancienne mandature.

Nous n'étions même pas affectés par leur impolitesse et cela nous amusait.

Depuis quelques temps, aucune information sur notre village ne nous parvient et nous avons donc décidé de stopper le site internet dédié à notre association.

 

A compter du premier novembre 2016, vivreamanthes.com ne sera plus accessible et le site fermé.

 

Une page facebook ''vivre à Manthes'' , certes moins médiatique, a été ouverte dans l'intention de la continuité de la transmission d'informations que nous pourrons encore récolter.

Elle est libre d'accès mais contrôlée par un groupe modérateurs de l'association.

N'hésitez pas à nous rejoindre.

 

 

 

 

 

 

 

×