Voisins vigilants

 

Voisins vigilants 

Être ''Voisins Vigilants'' est un geste citoyen, naturel et gratuit.

Sur notre commune, plusieurs faits de vandalismes, dégradations et vols récents le démontre :

  • Dégradation et vol de matériel dans des véhicules stationnés aussi bien la nuit que le jour sur la place des sources.

  • Vol à la roulotte dans des véhicules sur la place de la salle des fêtes,

  • Vol de matériel de modélisme dans un véhicule stationné à l'interieur d'une propriété à la sortie du village

  • Plusieurs cambriolages et dégradations de propriétés récemment sur la commune

  • et, dernièrement, découpage et vol de pots catalytiques sur le parking du tennis de table lors de l’entraînement des pongistes (nuit du 13 au 14 novembre 2014) .

 Notre commune n'est pas adhérente à l'association '' Voisins Vigilants'' (http://www.voisinsvigilants.org/) , il est vrai que certaines personnes, ignorantes et peu intéressées , pensaient que cet acte se cantonnait uniquement à la dénonciation aux services de l'ordre des infractions routières par les conducteurs traversant le village (non port de la ceinture, téléphone au volant etc...) ou à toutes sortes d'autres délations inquisitrices. '' Mais ça, c'était avant !! (??)''

 ''Je n'ai pas eu connaissance de la création d'un référent sécurité au sein de l'équipe municipale. S'il devait en être nommé un, pourvu que ce ne soit pas un ou une de ceux là !! !!''

Inspiré du concept anglo-saxon "neighbourhood watch" ("surveillance de quartier"), le dispositif "voisins vigilants" existe en France depuis 2007 dans le but, surtout, de lutter contre les cambriolages. Une cinquantaine de communes des Alpes-Maritimes ont tout d'abord fait office de cobayes, avant de passer le relais, entre autres, au Nord, au Haut-Rhin ou encore à la Drôme, où plusieurs élus ont à leur tour accepté de faire le test.

En quoi consiste le dispositif "voisins vigilants" ?

 Chacun a intérêt, quand il est absent, à voir son bien préservé. "Participation citoyenne" ou "voisins vigilants" définit le dispositif comme "un contrat moral entre gendarmes et habitants, une union autour de valeurs communes de cohésion et de respect." Quant à son application concrète, elle se traduit, sans plus de précisions, par  "tout  signalement de quelque chose d'anormal chez un voisin absent." Lequel alerte alors la gendarmerie, et amplifie ainsi l'intervention.

Qu'entend-on par "quelque chose d'anormal" ? : 

Dans les petites communes, tout le monde se connaît et chacun connaît les horaires et la voiture de son voisin. Si on voit passer une voiture qu'on ne connaît pas, on la remarque. Si elle repasse 5 minutes plus tard, cela ne nous échappe pas, et si elle repasse une fois de plus on peut trouver cela anormal et appeler les gendarmes.

Le fait de penser à ramasser le courrier de son voisin quand il est en vacances peut aussi, trouver sa place dans le dispositif.

Est-il nécessaire de mettre en place un tel dispositif pour penser à ramasser le courrier de son voisin ou signaler aux forces de l'ordre quelque chose de troublant ?

C'est vrai que ça s'est toujours fait, surtout dans les petites communes, mais l'acte est plus fort quand il est connu et reconnu.

 Le but du dispositif

Il a pour vocation de rassurer la population, améliorer la réactivité des forces de sécurité contre la délinquance et accroître l'efficacité de la prévention de proximité. L'effort doit être porté dans les quartiers, les lotissements ou les zones pavillonnaires régulièrement touchés par des phénomènes de délinquance multiformes (cambriolages, démarchages conduisant à des escroqueries, dégradations et incivilités diverses) mais aussi dans les villages ou les secteurs plus isolés et ainsi lutter contre le sentiment d'insécurité.

  • Ce dispositif n'est pas une incitation à la suspicion, inquisition ou délation.
  • Il n'est pas une instauration de l'espionnage de tout à chacun.
  • Il ne sert pas à regarder ce qu'il se passe chez son voisin en son absence et surtout pas en dehors de son absence
  • Il n'est pas non plus l'excuse pour instaurer des petits ''shérifs de quartier''

Nous ne sommes plus dans les moments sombres de l'histoire de France.

L'idée est de se protéger les uns et les autres n'a rien à voir avec la délation ou quoi que ce soit d'autre, mais sert à lutter contre la délinquance et la voyoucratie qui nous pourrit l'existence.

Contrairement au dispositif anglo-saxon de "neighbourhood watch" Anglo-saxon, le dispositif "voisins vigilants" ne comporte pas la mise en place de patrouilles ni de rondes citoyennes. La population a un rôle très actif à jouer dans la prévention de la délinquance en étant particulièrement attentive.

Depuis la mise en place de ''Voisins vigilants'', certaines communes ont enregistré une baisse de 20 % à 40 % des cambriolages constatés . Dans l'Essonne et dans les Alpes-Maritimes, ce dispositif précursseur a conduit localement à une hausse des interpellations en flagrant délit.

Comment peut-on assurer un tel lien de cause à effet ?

Les cambriolages ont baissé dans les lieux où le dispositif fonctionne, mais il serait présomptueux de tout lier au dispositif. Ce qui est sure , c'est que le fait de s'unir fait baisser les cambriolages et développe des relations certaines avec son voisinage.

Janfred

l'association Vivre à Manthes adhère à  www.voisinsvigilants.org 

Inscrivez-vous 

Propagande voisin vigilant

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

 

MESSAGE IMPORTANT

 

Il y a près de 6 ans, j'avais souhaité créer un élan innovant au sein de mon village : l'information par internet

Au début de cette aventure,  je me suis démené pour avoir un maximum d'information sur la vie de notre commune aussi bien historique que culturelle ou associative que je vous transmettais grâce au site vivreamanthes.com créé dans ce but. ( Allez faire un dernier tour sur les nombreuses pages du site et vous pourrez constater le travail phénoménale y a été fait ).

A cette époque, j'avais eu en face de moi, un élu inepte et despote qui essayait de mettre toute sorte d'entrave à ce projet et l'information novatrice que nous proposions à laquelle il ne comprenait rien.  

J'ai résisté par de nombreuse intervention à la CADA ou courriers divers et après la création de l'association ''loi 1901 ''Vivre à Manthes'' et le changement de municipalité, un nouveau départ plus serein avec un très bon contact administratif et municipal, débutait.

Les informations qui nous étaient envoyées par nos concitoyens et mises en lignes régulièrement après vérifications ne plaisaient pas à tout le monde.

Certains se sentant attaqués en voyant leurs incompétences irresponsable dévoilées et étalées sur le net ont essayé de recréer l'ambiance de l'ancienne mandature.

Nous n'étions même pas affectés par leur impolitesse et cela nous amusait.

Depuis quelques temps, aucune information sur notre village ne nous parvient et nous avons donc décidé de stopper le site internet dédié à notre association.

 

A compter du premier novembre 2016, vivreamanthes.com ne sera plus accessible et le site fermé.

 

Une page facebook ''vivre à Manthes'' , certes moins médiatique, a été ouverte dans l'intention de la continuité de la transmission d'informations que nous pourrons encore récolter.

Elle est libre d'accès mais contrôlée par un groupe modérateurs de l'association.

N'hésitez pas à nous rejoindre.

 

 

 

 

 

 

 

×